Secrétariat de mairie fermé jeudi 15 novembre 2018. Permanence de 17h à 18h.

Arrêté d'enquête publique portant sur le projet du Plan Local d'Urbanisme Intercommunal

Un partenariat avec le service culturel du Creusot

 

   Saint Firmin  

 
 
                                          blason1                                                             
 
 
Trois menhirs, une portion de voie romaine qui allait d’Autun à Mâcon, ou plutôt d’Augustodunum à Matisco, ainsi que les restes de la tour de Champiteau, vestige d’une maison forte des seigneurs d’Antully, attestent de la longue histoire de Saint-Firmin. Mais jusqu’au XVe siècle, avant l’arrivée des reliques du saint qui lui donnèrent son nom définitif, on était ici à Saint-Martin-de-Chaseul puis, durant la période révolutionnaire, à Chazelles-le-Gravier. Depuis cette parenthèse, Saint-Firmin est restée Saint-Firmin.                                                                                                                           A l'instar de Saint Sernin-du-Bois, sa voisine, Saint-Firmin possédait des forges pour travailler le métal. On le travaille encore aujourd’hui dans deux entreprises. L’agriculture est bien présente également, à laquelle s’ajoutent un exploitant forestier et des artisans du bâtiment. Saint-Firmin, c’est aussi une douzaine d’associations très dynamiques.